Le Cotentin se lance dans une opération séduction pour attirer les internes en médecine

Publié
FTR
Article rédigé par
France Télévisions

Le Cotentin joue la carte de la séduction pour attirer de futurs médecins dans ce territoire. La région mise sur ses atouts touristiques et propose à des internes en médecine, un week-end pour venir découvrir ses nombreux charmes. #IlsOntLaSolution

C’est un casse-tête auquel de nombreuses régions sont de plus en plus confrontées : la désertification médicale. Dans le Cotentin, on a décidé d’organiser une opération séduction pour attirer les futurs praticiens. Une centaine d’internes, la plupart rattachés à l’université de Caen, ont été invités à découvrir quelques-uns des atouts de ce territoire, lors d’un week-end.

Le programme offre une véritable carte postale du Cotentin avec des activités nautiques, des randonnées et des visites. Certains s’y projettent déjà, comme Anne-Charlotte David, interne en médecine générale. "Je suis déjà conquise par la Normandie, c’est une très belle région qui offre une belle qualité de vie. Le week-end, on fait une randonnée et on est direct au bord de la mer, dans la nature, c’est génial".  

Une opération qui porte ses fruits 

C’est la 7e édition de cette opération baptisée "Les paradis du Cotentin". "Nous faisons tout pour attirer des médecins, pour leur dire que ce territoire est agréable, et qu’ils peuvent évidemment y venir", explique Jacques Coquelin, le maire de Valognes dans la Manche. Une région à laquelle ont succombé une quinzaine de médecins depuis le lancement de cette opération. Des praticiens qui jouent les VRP auprès de ces internes, avec qui ils ont pu aborder la question de l’installation, de façon très concrète. "L’avantage pour quelqu’un qui s’installe, c’est qu’il y a beaucoup de demande de patientes, il y a pas beaucoup de concurrence, c’est rassurant quand on démarre une nouvelle activité", témoigne Clémence Lefranc, gynécologue à Cherbourg-en-Cotentin.

Un pari gagnant pour les organisateurs de ce week-end. Ces dernières années, la quasi-totalité des médecins qui se sont installés dans la région ont participé aux "Paradis du Cotentin".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.