Le club des 6, l'habitat inclusif pour une renaissance

Publié
isabelle Pham/Franceinfo:
Article rédigé par
Isabelle Pham - franceinfo
France Télévisions

Comment offrir une vie "normale" à un parent handicapé ? C'est la question que s'est posée Maïlys lorsqu'elle est devenue la tutrice légale de Sabrina, sa jeune soeur, en situation de handicap à la suite d'un grave accident de la route. En s'inspirant d'autres projets, la jeune entrepreneuse a conçu, avec des architectes, une première villa douce, conviviale et lumineuse à la Croix Valmer. Du cohabitat inclusif pour un nouveau départ !

En quelques secondes, Sabrina a perdu ses 18 ans. Un grave accident de la route lui a ôté sa liberté, sa vitalité et son insouciance. Après un long séjour à l'hôpital et des années de rééducation, elle retrouve le nid familial, la chaleur de ses parents qui la couvent et lui permettent de retrouver le goût de vivre. Parce qu'ils savent qu'ils ne pourront pas subvenir à ses besoins encore très longtemps, ils se tournent vers la fratrie pour trouver une solution. Maïlys devient tutrice de Sabrina et invente avec sa soeur jumelle et un neveu, une solution sur-mesure.

La Villa Sabrina

La famille de Sabrina vit dans le Var, à la Croix-Valmer. C'est dans cette commune que le projet Homnia va naître. Du cohabitat inclusif qui favorise l'autonomie, le partage et l'entraide. La mairie de la Croix-Valmer offre un terrain loué à bas prix en échange de la construction de logements à loyers modérés au-dessus de la maison partagée et ça fonctionne ! Les locataires, au nombre de six, se choisissent, mettent en commun leur ressources, décident de leur agenda et construisent leur nouveau quotidien. Entourés d'une équipe de onze auxiliaires de vie et animateurs de sport adapté, iIs sont acteurs de leur vie.

On vise une autonomie plus plus plus ! On les pousse à aller plus loin !

Julie Debeaux, aide-soignante

L'ambiance est chaleureuse entre les locataires du Club des Six. Lors de réunions hebdomadaires, ils décident de la préparation des repas, des jeux, des sorties, des séances de sport adapté. Chaque instant est employé à renforcer l'autonomie de chacun. Liberté financière, liberté de mouvement, liberté de décision, pour une vie d'adulte retrouvée. Une troisième voie, entre un quotidien parfois lourd avec les parents et un séjour dans un établissement spécialisé. Maïlys Cantzler est très sollicitée par des familles en quête de solution de logement pour leur proche en situation de handicap. Ses projets ont conquis les collectivités ainsi que des investisseurs privés. Onze villas fonctionnent déjà en France, neuf autres ouvriront d'ici à la fin de l'année 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.