En Vendée, une start-up transforme les coquilles d'huîtres en porcelaine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
En Vendée, une start-up fabrique de la porcelaine avec des coquilles d'huîtres
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

La majorité des coquilles d'huîtres terminent à la poubelle. Une start-up vendéenne a trouvé un moyen de les recycler en fabriquant... de la porcelaine. #IlsOntLaSolution

Un chef étoilé - resté anonyme - a été séduit par le produit et a passé commande d'une vingtaine d'assiettes. La porcelaine à base de coquilles d'huîtres, fabriquée par la start-up vendéenne Alegina, séduit et intrigue. Les premières assiettes sorties des ateliers brillent par leur couleur et leur légèreté. Pour parvenir à ce résultat, Alegina a fait appel à un maître de la porcelaine de Limoges et à un chimiste. 

Après plus d'une centaine d'essais, ce dernier est parvenu à fabriquer une pâte de porcelaine d'huitres de très bonne qualité. "Il a fallu travailler sur ce produit pour garder les qualités et les vertus de la porcelaine. C'est-à-dire sa blancheur, sa porosité et sa transparence", explique Benoît Tesson, ingénieur en sciences. 

Appel aux consommateurs

Le président de la start-up, Philippe Gaboriau, reste mesuré face à ce beau succès. "On fait des tests et dès que les choses seront validées, on va passer dans cette petite phase de production. On va être capable de faire quelques dizaines de pièces pour satisfaire nos clients", explique t-il. 

Les coquilles sont données par des ostréiculteurs de la région mais rien n'empêche les consommateurs d'apporter leur stock à la start up. Et il y a de quoi faire puisque 70% des coquilles finissent à la poubelle !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.