En Lorraine, des ateliers pour aider à la cueillette des champignons

Publié
France 3 Lorraine
Article rédigé par
France Télévisions

Face à la multiplication des intoxications alimentaires dues aux champignons, deux associations mycologiques lorraines organisent des ateliers pour rappeler aux amateurs de cet aliment qu'il faut se méfier de leur apparence. #IlsOntLaSolution

En ce qui concerne les champignons, la formule est simple. Si on ne les connaît pas, on ne les ramasse pas. Pourtant, depuis début juillet, la France a répertorié 1 179 cas d'intoxications par les champignons dont 32 cas graves. Cette situation a alerté deux associations mycologues de Lorraine qui ont décidé d'organiser des rencontres pour donner quelques conseils aux amateurs de la cueillette. Le stand se tient tous les lundis à la faculté de Nancy. 

Se méfier des faux-amis

Dans l'Est de la France, le clytocybe nébuleux est fortement consommé. Mais le souci, c'est qu'il s'apparente à un autre champignon qui n'est pas sans risque. Ce dernier provoque 90% des intoxications en Lorraine. "Le clytocybe est un champignon qui a un chapeau assez gris. Il ressemble comme deux gouttes d'eau à l'entolome livide car ils peuvent avoir un chapeau de la même couleur. De plus, ces deux champignons poussent en rond et peuvent s'entremêler. Donc ça représente un véritable piège pour le cueilleur", explique Marie-Paule Sauder, présidente de la Société Lorraine de Mycologie et maître de conférence en botanique et mycologie à la faculté de pharmacie de l'Université de Lorraine. 

Pour rappel, il est conseillé de faire sa cueillette avec un panier et non avec un sac plastique. L'an dernier, la France avait recensé plus de 1300 intoxications aux champignons entre juillet et décembre, dont 56% au mois d'octobre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.