Avec la Navirade bleue, on nettoie les canaux de Sète en chanson

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
CI_NAVIRADE_BLEUE
Article rédigé par
Corentin Mirallés - franceinfo
France Télévisions

Une quinzaine d'associations et plus de 200 bénévoles ont donné de leur personne samedi 3 juillet pour nettoyer les canaux sétois et ses abords des déchets accumulés depuis des années. Pour motiver les troupes, une chanson a été créée pour l'occasion. #IlsOntLaSolution

L'événement festif emblématique de Sète, c’est évidemment la Saint-Louis. Mais désormais nous pouvons rajouter à la liste des festivités sétoises, la Navirade bleue. Contrairement à la Saint-Louis, ce n’est pas sur le canal que l’activité se passe mais en dessous.

"La pollution est très importante à tous les niveaux"

À l’initiative d’une quinzaine d’associations, plus de 200 bénévoles ont écumé les fonds marins et les abords des artères maritimes de la ville pour remonter tous les déchets rencontrés. “Des canettes en fer, des bouteilles en verre, des canettes plastiques, c’est énorme ce que l’on trouve”, constate Laurent Gayraud, casque et tuba vissés sur la tête. Mais quand il est au fond de l’eau, le plongeur-bénévole ne rigole pas : “Ça fait peur parce qu’on voit que la pollution est vraiment très importante à tous les niveaux. Ce sont des années et des années de saletés qui se sont déposées au fond des canaux.”

Et comme il est tout de même plus agréable de chanter en travaillant, un “chant à trier” a été composé pour l’occasion. Au rythme de “enlève-les, enlève les déchets”, les bénévoles s’activent en mer et sur terre pour rendre Sète aussi propre que possible.

Sensibiliser au respect de l'environnement

Nettoyer, mais aussi sensibiliser les habitants et les touristes au respect de l’environnement : “Les gens ont répondu présent, on a senti que la sensibilité était là. Maintenant il faudrait que ce soit quelque chose de naturel le fait de ne pas jeter”, explique Dorian Stento, coprésident de l’association Notre Terre, la mer. Wolfgang Idiri, directeur du festival Escale à Sète abonde dans le même sens : “Il faut sensibiliser les gens pour arrêter de polluer sans cesse. On est dans une zone touristique, on a beaucoup d’amoureux de la mer et il faut la respecter.”

Grâce à cette opération, ce sont 30m3 de déchets qui ont pu être récoltés. Une partie sera exposée lors du festival des traditions maritimes Escale à Sète, en avril 2022.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers #IlsOntLaSolution

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.