À Strasbourg, un match de foot interreligieux pour donner une leçon de vivre ensemble

Publié
Article rédigé par
Alexandre Mistretta - franceinfo
France Télévisions

Chrétiens, juifs et musulmans se sont réunis à la Meinau, un quartier de Strasbourg, pour y disputer ensemble un match de football. Cette rencontre amicale, au slogan accrocheur "Foot et nous la paix" a pour but de fédérer et de créer du lien ainsi que promouvoir la paix entre les religions. #IlsOntLaSolution 

"Foot et nous la paix". C'est le slogan du match amical organisé par Sid Cheaibi, directeur sportif du club International Meinau Académie. À travers la rencontre festive, cet homme a voulu fédérer les personnes de différentes religions autour d'un terrain commun, le football. L'objectif du projet : promouvoir le vivre ensemble.

Un moment de communion

L'idée de cette partie de foot interreligieuse est né lorsque Sid Cheaibi s'est rendu compte que son club se tenait à 400 mètres de trois lieux de cultes : une synagogue, une église et une mosquée. À la suite de cela, le directeur sportif a lancé les démarches auprès des chefs de culte de proximité pour organiser cet événement. "Je sais qu'en ce moment il y a beaucoup de divisions surtout dans les débats politiques. Alors on s'est dit qu'on pourrait démontrer le contraire sur le terrain en prouvant qu'entre les communautés cela se passe super bien. Et on veut montrer qu'il y a la possibilité de réaliser de belles choses", explique Sid Cheaibi, initiateur du projet.

Les équipes sont composées de 15 joueurs de plus de 35 ans répartis paritairement en fonction de leur appartenance religieuse. Un choix voulu par l'organisateur qui souhaite que les "seniors montrent l'exemple aux jeunes". Dans ce désir de rassembler le plus de monde possible, Sid Cheaibi a souhaité que les femmes prennent également part aux matchs. Avec l'intégration d'un trio arbitral féminin, ce sont elles qui dirigent la partie. 

Cette première édition qui a réuni chrétiens, juifs et musulmans sous les couleurs bleu-blanc-rouge a pour but d'être reconduit à l'avenir. Lors des prochaines rencontres Sid Cheaibi veut intégrer encore plus de communautés religieuses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.