À Oisy dans le Nord, une halle de marché transformée en bureau de vote en plein air

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Scrutin en plein air à Oisy
Article rédigé par
France Télévisions

Pour éviter une trop forte concentration de personnes lors des élections départementales et régionales (20 et 27 juin prochains), le maire du village du Nord lance l'idée de les organiser dans un espace non cloisonné. #IlsOntLaSolution

À Oisy, dans le département du Nord, le scrutin des prochaines élections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021 se déroulera sous la halle du marché. Cette décision prise par le maire du village est motivée par le manque d'espace permettant de respecter le protocole sanitaire.

"À droite les élections régionales, puis à gauche les départementales et à chaque fois trois tentes de cérémonie, la liste électorale et les bulletins, les isoloirs et le vote", précise le maire d'Oisy Bruno Lejeune. 

Un scrutin en plein air 

D'habitude, les habitants d'Oisy votent dans une salle polyvalente, une pièce fermée qui ne fait que 35m². Inconcevable pour le maire, en période de crise sanitaire. L'élu a donc demandé expressément l'autorisation d'organiser le scrutin hors-les-murs. Cette délocalisation en plein air est exceptionnellement autorisée par le ministère de l'Intérieur en ces temps de pandémie de Covid-19. 

Circulaire du Ministère de l'Intérieur autorisant l'organisation d'une élection à l'extérieur (France 3 Hauts-de-France)

Rassurer les concitoyens

Pour les deux tours des élections, les 500 administrés d'Oisy pourront donc aller voter en toute sécurité. Une organisation qui rassure les habitants. "C'est une bonne solution parce qu'on en a pas encore fini avec le Covid, c'est plus aéré, il y a moins de risques", confie une habitante. "Tout ce qui est enfermé, ça me fait peur, c'est une bonne solution de le faire en plein air", assure une autre. Et rien ne viendra perturber les scrutins, même pas la météo. En cas de pluie, assesseurs et électeurs seront protégés par des rideaux métalliques.

Une femme et six hommes devraient s'affronter lors du scrutin des élections régionales dans les Hauts-de-France, fin juin. Il s'agit de Xavier Bertrand (divers droite), Sébastien Chenu (RN), Karima Delli (EELV), Laurent Pietraszewski (LREM), Eric Pecqueur (LO), José Evrard (Debout la France) et Audric Alexandre (Pace). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers #IlsOntLaSolution

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.