Cet article date de plus d'un an.

À Montpellier, une campagne pour prévenir les enfants des dangers du soleil pour la peau

Publié Mis à jour
CI_IOLS_PREVENTION_MELANOMES_ENFANTS
CI_IOLS_PREVENTION_MELANOMES_ENFANTS CI_IOLS_PREVENTION_MELANOMES_ENFANTS (FTR)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Chaque année en France, 80 000 cancers de la peau sont diagnostiqués. Un chiffre alarmant qui a poussé l’Institut du cancer de Montpellier à organiser des actions de sensibilisation auprès des enfants du département. #IlsOntLaSolution

L’incidence du mélanome, forme de cancer de la peau la plus sévère, grandit depuis plusieurs décennies et double tous les 10 ans depuis 1945 dans tous les pays du monde. 70% des mélanomes seraient liés à une trop forte exposition au soleil, selon l’Institut national du cancer. L’enfance est une période de la vie ou les enfants doivent faire très attention aux dégâts causés par le soleil. "Les coups de soleil pris pendant l’enfance, c’est un des facteurs de risques majeurs du développement de mélanome. Notre capital soleil, on l’a pour toute notre vie, alors si on l’endommage, on risque d’avoir des conséquences beaucoup plus tard, explique Florence Cousson–Gelie, directrice scientifique d’Epidaure Cancer Montpellier. On intervient dans les écoles du département pour apprendre aux enfants les risques, de manière ludique, que peut avoir le soleil", ajoute-t-elle.

Sensibiliser les plus jeunes 

Près de 5000 enfants des écoles du département ont pu appréhender à travers différents ateliers les dangers d’une exposition excessive au soleil. Et le message est plutôt bien passé auprès des enfants comme Canelle, élève de CE2 : "Parfois, on peut attraper des coups de soleil, c’est très dangereux. On peut attraper un cancer plus tard, donc il faut bien se protéger du soleil dès le plus jeune âge". Les peaux claires ou avec des taches de rousseur doivent être particulièrement surveillées.

Des gestes simples pour se protéger

Les spécialistes recommandent d’éviter l’exposition au soleil entre 10 heures et 16 heures. Ce sont les heures  le soleil et ses rayons sont les plus agressifs. Les enfants mais aussi les adultes doivent appliquer un écran solaire, à large spectre supérieur ou égal à 50. L’application de la crème solaire doit être renouvelée toutes les deux heures. On peut également recourir à des vêtements anti-UV qui vont du tee-shirt au chapeau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.