À Bordeaux, des étudiants dégustent gratuitement des plats "surprises" d’un chef étoilé

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Bordeaux : des étudiants dégustent des plats gratuits d’un chef étoilé
Article rédigé par
France Télévisions

Un chef étoilé a concocté de bons petits plats gratuits à Bordeaux. Un geste qui fait du bien aux papilles et surtout au moral. L’association "La Maison Valentin de Lamotte" à l’initiative de cette opération. #IlsOntLaSolution 

"Pouvoir savourer un repas de chef, ce n’est pas tous les jours. On n’aurait jamais pu le faire sans ça donc c’est super", commente une jeune femme qui fait partie des 80 étudiants qui se sont inscrits pour un repas surprise concocté par un cuisinier étoilé du bassin d’Arcachon.  

Aux fourneaux, le chef du Skiff Club, Stéphane Carrade. "J’ai des enfants aussi. J’ai une petite qui est en première. Quand je me dis que les gamins ont du mal à manger, ça me choque", explique celui qui compte deux étoiles au guide Michelin.  

Sandwich au poulet des Landes au menu

Les étudiants ont alors pu se délecter ce 17 avril d’un sandwich américain au poulet jaune des Landes, à la truffe, au pur brebis, le tout accompagné de frites, d’un caviar d’aubergine et d’une sauce béarnaise. Pour le plus grand plaisir de cette étudiante : "C’est la période des partiels donc ça rebooste aussi. Ça donne envie de travailler encore plus. C’est vraiment une chouette initiative". À l’origine du projet Collab for students, l'association La maison Valentin de Lamotte. En raison du confinement, le collectif a quelque peu changé ses activités, ne s’occupant plus seulement des enfants vulnérables, mais aussi des soignants et donc des étudiants.  

Le mouvement ambitionne alors de renouveler la démarche chaque week-end, toujours dans un lieu insolite. "On fait appel aux marques et aux sponsors privés pour soutenir cette action", avance Laurence Lorenzo, présidente de l’association. Une distribution de repas sera alors prochainement organisée dans un hôtel bordelais. L’objectif à terme, développer aussi ce type d’action à Paris et Lyon.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.