Inondations : la crue de la Seine s'aggrave en aval de Paris

À son aval, la Seine continue de gonfler et les habitants qui vivent en bord de fleuve se préparent.

Voir la vidéo
FRANCE 2

La Seine change le paysage quand elle est en crue. L’île de Migneaux (Yvelines) a pratiquement disparu sous les eaux. Plus de jardins, plus de routes, les maisons semblent posées sur le fleuve. Ici, le pic de crue a atteint 5,33 mètres ce lundi 29 janvier, dépassant celle de juin 2016. Certains riverains sinistrés refusent de quitter leurs habitations. "Tant qu'on a de l'électricité, on reste, même si on n'a plus de chauffage parce que la chaudière est dans l'eau", confie un habitant.

Dans les méandres du fleuve

Le pic de crue commence à se déplacer en aval de la capitale. Toutes les villes situées sur les boucles du fleuve sont peu à peu touchées. Plus près de l'embouchure, dans l'Eure, des trottoirs de fortune sont installés dans des communes menacées par l'eau. Cette semaine, d'importantes inondations sont attendues dans tous les méandres de la Seine.

Le JT
Les autres sujets du JT
La crue de la Seine sur l\'Île de Migneaux, dans les Yvelines, lundi 29 janvier 2018.
La crue de la Seine sur l'Île de Migneaux, dans les Yvelines, lundi 29 janvier 2018. (MAXPPP)