Adolescente tuée à Argenteuil : du nouveau sur les circonstances de la noyade d’Alisha

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Adolescente tuée à Argenteuil : du nouveau sur les circonstances de la noyade d’Alisha
France 3
Article rédigé par
T.Cuny - France 3
France Télévisions

Suite à la noyade d’ Alisha, une adolescente de 14 ans, lundi 8 mars à Argenteuil (Val-d’Oise), la garde à vue de deux adolescents suspectés de l’avoir poussée se poursuit, mercredi 10 mars. Le journaliste Thomas Cuny est sur place et fait le point pour France 3.

Deux jours après la noyade d’Alisha, une jeune fille de 14 ans, dans la Seine à Argenteuil (Val-d’Oise) lundi 8 mars, les circonstances de sa mort sont en train de s’éclaircir. La garde à vue de l’adolescent et de sa petite amie de 15 ans, soupçonnés d’être les responsables de sa mort, se poursuit. A l’origine : une probable querelle amoureuse entre la victime et les deux suspects.

Des coups au visage et à la tête

L’autopsie sur le corps de la victime a commencé ce matin, elle devrait permettre de déterminer précisément les circonstances de la mort de la jeune fille. Selon les premières constatations, on sait qu’elle a reçu des coups à la tête et au visage, mais on ignore si ces coups ont été mortels ou si elle s’est noyée dans la Seine”, rapporte Thomas Cuny depuis Argenteuil. Les deux adolescents, interpellés quelques heures après les faits “ont exprimé leurs regrets lors de l’interrogatoire” face aux enquêteurs, selon les informations du journaliste. 

Le parquet de Pontoise doit s’exprimer dans l’après-midi pour faire un premier point sur l’enquête. Par ailleurs, le lycée privé professionnel où était scolarisée la victime est en deuil, et une cellule psychologique a été ouverte.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Argenteuil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.