Cet article date de plus de trois ans.

Décrochage scolaire : immersion dans un internat de volontaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Décrochage scolaire : immersion dans un internat de volontaires
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Au sein des EPIDES, des internats particuliers accueillant des jeunes sortis du système scolaire sans diplôme, le quotidien a un goût différent. Reportage en Seine-et-Marne.

"Volontaire, vois, le ciel est clair. Serre les dents, il est temps de travailler. Le groupe est prêt, pas un ne se dégonflera" Le ton est donné. Ici, "on a l'esprit militaire, mais on n'est pas à la caserne", explique l'un des responsables de cet internat de Seine-et-Marne. Le but : motiver et encourager les pensionnaires à la réussite.

Permettre la réinsertion sur le marché de l'emploi

Quelque 140 jeunes âgés de 18 à 25 ans se retrouvent dans cet EPIDE, un établissement pour l'insertion dans l'emploi. Tous ont souvent été cabossés par la vie. Et tous sont volontaires. La mission de l'établissement est de les remettre sur les rails de l'emploi, eux qui ont perdu tout repère. Au programme notamment : discipline, raisonnement logique. Le tout encadré par des anciens militaires ou des anciens employés dans l'action sociale. Au total, il existe 19 EPIDES en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.