"J'ai décidé d'être candidat" : Marcel Campion brigue bel et bien la mairie de Paris

Il avait annoncé qu'il se mettait en retrait de ses activités de forains, après la diffusion d'une vidéo polémique. Mais le "roi des forains" hésitait encore sur la possibilité d'une candidature à l'hôtel de ville. Il lève le doute, dans un entretien au "Figaro".

Marcel Campion lors d\'une opération à l\'esplanade des Invalides, le 19 juin 2018, à Paris.
Marcel Campion lors d'une opération à l'esplanade des Invalides, le 19 juin 2018, à Paris. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)

Cette fois, c'est certain. Marcel Campion brigue la mairie de Paris lors des élections de 2020. "J'ai décidé d'être candidat, de ne plus me cacher", annonce-t-il au Figaro, mercredi 17 octobre. Il avait annoncé qu'il cessait ses activités foraines et qu'il se retirait du marché de Noël à Paris, après la diffusion d'une vidéo où il qualifiait de "pervers" les "homos" qui "gouvernent" Paris. Mais il avait laissé planer un doute sur sa possible candidature à l'hôtel de ville : "Cela fait cinquante-huit ans que je vote à Paris, et c'est devenu une ville en chantier, dégueulasse", déclarait-il à franceinfo.

"Que Paris redevienne Paris"

Marcel Campion est à la tête d'un mouvement, Libérons Paris, et assure au Figaro qu'il dispose déjà "quasiment de tous les candidats par arrondissements". Marcel Campion a tenu plusieurs réunions pour "voir si ça prenait, et ça a pris". Sa candidature officielle pourrait être déposée "d'ici trois à quatre mois" et aborder notamment les thèmes de la propreté de la capitale, de la dette et de la circulation. "Que Paris redevienne Paris, déclare encore l'homme d'affaires. Ma famille me pousse et m'oppresse. Il faut qu'on y aille."

En novembre prochain, Marcel Campion doit installer son marché de Noël dans le jardin des Tuileries avec l'autorisation du ministère de la Culture. Plusieurs élus souhaitent désormais que ce contrat soit annulé.