IGP : le label s'ouvre aux produits manufacturés

Jusque-là réservée aux aliments, l'indication géographique protégée (IGP) s'ouvre désormais aux produits manufacturés.

FRANCE 3

L'indication géographique protégée valorise un savoir-faire sur un territoire clairement identifié. L'Élysée, le Sénat ou les hôtels de luxe, ces sièges d'exception ont déjà trouvé preneur et c'est dans les Vosges qu'ils sont fabriqués depuis le XVIIe siècle. Les artisans de Liffol-le-Grand maîtrisent 23 techniques différentes.

Respecter un cahier des charges homologué

Demain, c'est le granit de Bretagne qui obtiendra la deuxième IGP non agricole. Quatre ans de travail pour élaborer un cahier des charges, l'assurance pour un consommateur d'acheter un produit authentique. Le granit du village de Lonhélin (Ille-et-Vilaine), notamment, fait souvent l'objet de contrefaçons. Les espadrilles basques de Mauléon, la dentelle de Calais, les couteaux Laguiole, tous rêvent d'une IGP. Le savon de Marseille pourrait décrocher la prochaine. C'est l'Institut national de la propriété industrielle qui enquête puis décide d'intégrer ou non le label.

Le JT
Les autres sujets du JT
Savons de Marseille
Savons de Marseille (France 2)