Hollande "condamne" le déplacement d'élus français en Syrie

François Hollande a dénoncé la rencontre entre quatre parlementaires français et Bachar Al-Assad.

France 2

Alors qu'il était aux Philippines, ce jeudi 26 février, François Hollande a évoqué le déplacement de quatre parlementaires français en Syrie. Le chef d'État a dénoncé leur rencontre avec Bachar Al-Assad.
"Cette initiative, je la condamne. Je la condamne parce qu'il s'agit d'une rencontre entre des parlementaires français qui n'ont été mandatés que par eux-mêmes avec un dictateur qui est à l'origine d'une des plus graves guerres civiles de ces dernières années, qui a fait 200 000 morts", a déclaré le chef de l'État lors d'une conférence de presse à Manille.

Des sanctions ?

Le président de la République a également "encouragé" les responsables des partis politiques à prendre des sanctions à l'encontre des élus UMP, UDI et PS partis à Damas, affirmant que cela ne relevait pas de sa fonction de chef d'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande s\'exprime lors du 30e dîner annuel du Crif, le 23 février 2015, à Paris.
François Hollande s'exprime lors du 30e dîner annuel du Crif, le 23 février 2015, à Paris. (ETIENNE LAURENT / AFP)