Cet article date de plus de six ans.

Hollande annonce la création d'une "agence de développement économique" pour renforcer la politique de la ville

Il s'agit notamment d'aider les quartiers en forte difficulté économique et d'améliorer la mixité sociale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la République, François Hollande, s'exprime lors d'une conférence de presse semestrielle, au palais de l'Elysée, à Paris, le 5 février 2015. (ALAIN JOCARD / AFP) (ALAIN JOCARD / AFP)

"Il y a beaucoup de dispositifs, mais tout s'accumule, on n'y comprend plus rien alors tout sera rassemblé au sein d'une même agence", a annoncé François Hollande jeudi 5 février, lors de sa conférence de presse à l'Elysée. Avec la création d'"une agence de développement économique", sur le modèle de "l'Anru, l'agence pour la rénovation urbaine" mais "à l'échelle des territoires", il entend renforcer la politique de la ville, notamment à l'intention des quartiers en forte difficulté économique.

Cette idée d'une"agence nationale du développement économique pour les banlieues" avait déjà été évoquée par le Premier ministre Dominique de Villepin, en 2010.

"Malgré tous les efforts engagés, ils ont été importants depuis trente ans, il y a encore trop d'échecs : concentration des populations et des pauvres dans les mêmes lieux, inégalités massives, chômage trop élevé, discriminations insupportables", a souligné le chef de l'Etat, confirmant dans le même temps l'organisation en mars d'un comité interministériel consacré au renforcement de la "mixité sociale", lequel avait été annoncé par Manuel Valls le 22 janvier.

Priorité à la "mixité sociale"

Dans son propos liminaire, le président a détaillé ses différents objectifs. Outre la création d'une agence de développement économique, il a cité "le peuplement, c'est-à-dire la mixité sociale, la répartition de la population, pour que les logements sociaux soient créés là où ils sont nécessaires mais pas seulement là où ils sont déjà présents."

Enfin, comme autre chantier, il a insisté sur "l'accompagnement, pour que le tissu social soit renforcé en nous appuyant sur les associations, sur la démocratie".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.