Arques : après la baisse du prix du gaz, le verrier rallume ses fours

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Arques : après la baisse du prix du gaz, le verrier rallume ses fours -
Arques : après la baisse du prix du gaz, le verrier rallume ses fours Arques : après la baisse du prix du gaz, le verrier rallume ses fours - (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - D. Karcher-Mourgues, France 3 Régions, C. Krauskopff
France Télévisions
France 3
Le géant de la verrerie Arc International, dans le Pas-de-Calais, vient de redémarrer deux de ses fours, et devrait tous les rallumer d'ici la fin du mois. Ils avaient été éteints, l'entreprise ne pouvant plus supporter les prix du gaz, qui ont drastiquement baissé ces dernières semaines.

La fumée va bientôt ressortir de ces cheminées. Après huit mois d'arrêt, la cristallerie d'Arques (Nord-Pas-de-Calais) redémarre ses fours. Un soulagement pour les 4 500 salariés français, et pour le ministre délégué à l'Industrie, qui a fait le déplacement dans la matinée du 11 avril. Mais ces mois de chômage partiel ont laissé des traces chez les salariés, qui attendent aujourd'hui d'être rassurés sur leur avenir.

Arcelor Mittal, Duralex vont reprendre leur production

Ce redémarrage est rendu possible par la baisse du prix du gaz. Après des mois de flambée, le cours mondial est maintenant redescendu. Le gaz coûte aujourd'hui moins cher qu'avant la guerre en Ukraine. Arc International n'est pas la seule à reprendre sa production. Dans les prochains jours, le sidérurgiste Arcelor Mittal devrait redémarrer ses fours, tout comme le verrier Duralex, lundi prochain. Satisfaction aussi pour la briqueterie Tellus Ceram, dans le Lot-et-Garonne. L'entreprise a interrompu sa production pendant quatre mois, pendant lesquels elle s'est réorganisée pour passer à la semaine de quatre jours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.