Cet article date de plus d'un an.

Lille : la braderie a retrouvé ses chineurs

Publié
Lille : la braderie a retrouvé ses chineurs
Lille : la braderie a retrouvé ses chineurs Lille : la braderie a retrouvé ses chineurs (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - Région Nord-Pas-de-Calais Y. Fossurier, B. Espalieu, V. Dusausoy
France Télévisions
France 3

La plus grande braderie d'Europe s'est lancée dans la matinée du samedi 3 septembre. Antiquaires et chineurs sont déjà en pleine négociation pour ce grand rendez-vous, de retour après deux éditions annulées.

Déambulation, bibelots et moules-frites, voilà le programme à Lille (Nord), samedi 3 septembre. Après deux éditions annulées à cause du Covid, la braderie est de retour pour le grand bonheur des antiquaires et des chineurs. Tôt, dans la matinée, alors que les étals n'étaient pas encore fin prêts, des acheteurs étaient déjà aux aguets. "On a à peine le temps de s'installer qu'ils sont déjà là", sourit un exposant. 

Un rituel d'intégration

Une tradition dans la capitale des Flandres, qui attire de nombreux clients potentiels. "J'espère remplir toutes les valises et les sacs", avoue une bradeuse venue de Bruges (Belgique) en quête d'objets vintage. Un rendez-vous annuel, symbole de l'identité lilloise. "C'est notre première braderie parce qu'on a emménagé l'année dernière", confie cette mère de famille qui tenait à vendre des objets devant chez elle, comme le veut la tradition. Avec, parfois, des biens hors norme. Un antiquaire propose, par exemple, une lampe de designer à 4 000 €.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.