Vidéo Calais : des militaires font un rodéo motorisé près d'un camp de migrants, l'armée promet des sanctions

Des militaires en mission Vigipirate se sont amusés, dimanche, à faire des dérapages avec leur voiture près d'un camp de migrants, avant d'embourber leur véhicule. Des faits "inacceptables" pour l'armée, qui a déclenché "une enquête de commandement".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Capture d'écran de la vidéo d'une voiture de l'armée lancée dans un rodéo à Calais (Pas-de-Calais), le 19 décembre 2021. (LOUIS WITTER / TWITTER.COM)

Un dérapage incontrôlé. Des militaires en mission vigipirate ont été filmés, dimanche 19 novembre, en train de faire un rodéo avec leur voiture près d'un camps de migrants de Calais (Pas-de-Calais).

Après plusieurs dérapages dans la boue, le véhicule a fini par s'embourber, provoquant l'intervention d'un camion de l'armée et d'autres militaires. Ils ont finalement pu le sortir de l'ornière, avec l'aide de migrants présents sur place. L'ensemble de la scène a été diffusée sur Twitter par le photographe Louis Witter.

Une scène "inadmissible" pour l'armée

L'état-major de l'armée française n'a pas du tout apprécié. Contacté par France Télévisions, il juge cette histoire "inacceptable" : "Une fois que les faits seront établis, il y aura des sanctions", promet-il. Dans un message posté sur Twitter, l'armée qualifie cette scène d'"inadmissible" et annonce l'ouverture d'une "enquête de commandement".

Plusieurs élus d'opposition se sont également indignés après la diffusion de ces images. "Des femmes, des hommes et surtout des enfants ont peur, ont faim et ont froid. Et à quelques mètres des militaires font joujou avec leur 4x4", a déploré la députée européenne EELV Karima Delli. Son collègue David Cormand s'est lui demandé s'"il y avait encore quelqu'un pour commander les forces de l'ordre", regrettant que "des camps de réfugiés servent de défouloirs à des nervis désœuvrés qui déshonorent l'uniforme".

Une association en a profité pour dénoncer la manière dont les forces de l'ordre maltraitent ces bénévoles qui viennent en aide aux migrants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants à Calais

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.