Pas-de-Calais : un TER a percuté un groupe de migrants érythréens, une personne est décédée

Publié Mis à jour
Pas-de-Calais : un TER a percuté un groupe de migrants érythréens, une personne est décédée
franceinfo
Article rédigé par
S. Khaldoun - franceinfo
France Télévisions

En début de soirée, jeudi 4 novembre, un TER reliant Calais (Pas-de-Calais) à Dunkerque (Nord) a heurté quatre migrants érythréens. L’un d’entre eux est décédé, un autre est en urgence absolue.

Un TER allant de Calais (Pas-de-Calais) à Dunkerque (Nord) a heurté des migrants, jeudi 4 novembre, aux alentours de 18h30. L’un d’eux est décédé. Le conducteur, choqué, a été pris en charge par les pompiers. "Un TER a heurté, juste avant Calais, un grand groupe d’une cinquantaine de migrants. Le conducteur ne les a pas vus et le groupe non plus. Certains ont réussi à s’écarter. Quatre migrants ont été percutés. Ce sont des jeunes érythréens d’une vingtaine d’années", détaille Franck Dhersin, vice-président de la région Hauts-de-France, chargé des mobilités et des infrastructures de transport.

Une situation catastrophique

Une personne a été tuée sur le coup, un autre est en urgence absolue. "Les pompiers ont dit que le cœur battait toujours, mais qu’il n’arrivait plus à respirer par lui-même. Deux autres ont été légèrement blessés, a repris Franck Dhersin dans le 23h de franceinfo. En ce moment, la situation est catastrophique, que ce soit à Calais ou dans la région dunkerquoise, à Grande-Synthe. Il arrive tous les jours des dizaines de migrants supplémentaires."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.