Pas-de-Calais : un train percute un groupe de migrants, faisant un mort et trois blessés

Un train express régional (TER) a percuté plusieurs migrants jeudi à Calais (Pas-de-Calais). Un homme est mort et trois autres sont blessés.

Article rédigé par
avec France Bleu Nord - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le quartier Beau Marais à Calais (Pas-de-Calais). (GOOGLE MAPS)

Un homme est mort et trois autres ont été blessés après qu'un TER a percuté un groupe d'une cinquantaine de migrants jeudi 4 novembre à Calais (Pas-de-Calais), rapporte jeudi France Bleu Nord. Selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, l'un des blessés est "en urgence absolue".

La circulation a été interrompue dans les deux sens de circulation. Douze personnes se trouvaient dans le TER Dunkerque-Calais au moment de l'accident. Elles ont été acheminées à destination par autocar. 

La circulation interrompue dans les deux sens

L'accident est survenu dans le quartier Beau Marais, où les migrants ont l'habitude de traverser la voie ferrée pour rejoindre leur campement. Vers 18h30, le train, qui assurait la liaison Dunkerque-Calais, n'a pu éviter le groupe qui "longeait la voie de chemin de fer", a expliqué à France Bleu Nord Franck Dhersin, vice-président mobilités, infrastructures de transports et ports au conseil régional des Hauts-de-France.

"Certains étaient sur le ballast", a-t-il détaillé, assurant qu'il s'agissait d'Erythréens. La visibilité était mauvaise selon l'élu : "Il pleuvait très fort, il faisait noir. Le conducteur n'a pas vu les jeunes sur la voie de chemin de fer. Les jeunes n'ont pas vu le train arriver non plus."  Le conducteur du train, choqué, a été pris en charge par les pompiers.

"Il arrive en ce moment un nombre incalculable de migrants dans les régions de Calais et Dunkerque", a souligné Franck Dhersin, déplorant "de plus en plus d'accidents et d'incidents". "C'est une situation qui devient insupportable pour tout le monde", a-t-il témoigné, incluant les migrants et les habitants de la côté d'Opale dans ce constat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.