Migrants : un cerf-volant de Calais remis au Pape

Publié
Article rédigé par
M.Vanlaton, M.Huguet, A.Mikoczy, F.Criman, E.Charles - France 3
France Télévisions

Après deux jours et demi de déplacement en Grèce, le pape François a lancé un appel cinglant aux dirigeants européens, leur demandant un changement radical de leur attitude envers les migrants. Lors de cette visite, il a reçu un cadeau symbolique de la paroisse de Calais (Pas-de-Calais).

Un cadeau symbole de la situation à Calais (Pas-de-Calais). Dans l'avion pour Chypre, un journaliste a donné au pape François un cerf-volant fabriqué à partir des toiles d'un camp de migrants de Grande-Synthe (Pas-de-Calais). Tout commence début octobre, lorsqu'un prêtre et des militants entament une grève de la faim. Loup Besmond de Senneville, correspondant du journal La Croix à Rome (Italie), leur propose de donner un cadeau au souverain pontife lors de sa visite grecque prévue en décembre. Ils choisissent de créer un cerf-volant à base de toiles de tente, obtenues après des démantèlements de camps par les forces de l'ordre en novembre dernier. "Il a écouté attentivement d'où venait ces toiles. Il a semblé ému de recevoir ce cadeau", explique le journaliste.

Une visite à Calais envisagée ?

Après avoir gardé le secret, le vicaire de la paroisse de Calais a révélé l'information à ses paroissiens. Certains s'autorisent à rêver de la venue du pape dans leur ville. Dans l'attente d'une possible visite, le souverain pontife, en déplacement dans un camp de migrants en Grèce a demandé au monde d'ouvrir les yeux sur la situation des réfugiés pour mettre fin à un "naufrage de la civilisation"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.