Cet article date de plus de quatre ans.

"Jungle" de Calais : les dernières habitations ont été détruites

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
"Jungle" de Calais : les dernières habitations ont été détruites
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Ce lundi 31 octobre a pris fin l'évacuation de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais) qui avait commencé une semaine auparavant. Marie-Noëlle Grimaldi est sur place pour France 3.

Ce lundi 31 octobre, depuis la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), la journaliste de France 3 Marie-Noëlle Grimaldi, explique que "ce soir, presque toutes les constructions sont à terre. Au total, près de quarante personnes travaillaient à ce démantèlement jusqu'à aujourd'hui. À partir de demain, elles seront deux fois moins nombreuses, mais il reste du travail pour le déblaiement de tous les résidus de ces constructions."

Trois édifices encore debout

Selon la journaliste, il ne reste désormais "que trois édifices : une église orthodoxe ainsi que deux mosquées." D'après elle, "il y a encore de très nombreux migrants, près de 1 500 jeunes logés dans des conteneurs, ainsi que 300 femmes et enfants. Tous attendent que la France et la Grande-Bretagne statuent sur leur sort. Ce soir, l'opération de démantèlement et de mise à l'abri n'est donc pas tout à fait finie."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants à Calais

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.