Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Coupures à répétition, "tours d'eau", réseau défaillant... la Guadeloupe appelle "eau secours"

Une économie perturbée, des écoles fermées, des habitants excédés... En Guadeloupe, la crise du Covid n'est pas seule en cause, même si elle a exacerbé la colère. Toute la vie de l'île est bouleversée par des coupures d'eau incessantes, dues à la vétusté du réseau de distribution. Extrait d'une enquête d'"Envoyé spécial" à voir le 18 février 2021.

Des quartiers entiers régulièrement privés d'eau courante, des riverains obligés de faire des réserves d'eau de pluie ou de se doucher avec de l'eau en bouteille... comment expliquer une telle situation dans un département français ? Et, qui plus est, sur "l'île aux belles eaux" (la traduction du nom amérindien de la Guadeloupe) ?

De l'eau, la Guadeloupe en dispose en abondance. Le problème, c'est son réseau d'eau potable : vétuste, mal entretenu depuis des années, il engendre de nombreuses fuites. Soixante pour cent de l'eau qui transite par ses canalisations seraient perdus avant d'atteindre les habitations. Conséquence, certains quartiers n'ont que rarement accès à l'eau courante, d'autres subissent constamment des coupures...

L'eau courante, c'est chacun son tour

Ces coupures organisées, programmées, on les appelle ici des "tours d'eau". Le réseau de distribution est tellement défaillant qu'il est impossible de fournir de l'eau à tout le monde en même temps. Chaque jour, des coupures ont donc lieu dans plusieurs communes, selon un calendrier précis. Par exemple, un lundi, trois villes sont privées d'eau pour améliorer le débit sur le reste du territoire. Le lendemain, trois autres connaissent le même sort... et une rotation s'organise : l'eau courante, c'est chacun son tour.

Toute la vie de l'île est bouleversée, des écoles ferment, l'économie locale est perturbée... Et la crise du Covid a exacerbé la colère des Guadeloupéens. Certains manifestent aux cris de "Nous voulons de l'eau au robinet", d'autres organisent des barrages routiers... Beaucoup sont à bout et l'affichent au bord des routes, sur des pancartes appelant "eau secours".

Extrait de "Guadeloupe : l'eau au compte-gouttes", une enquête à voir dans "Envoyé spécial" le 18 février 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Envoyé spécial. Coupures, \"tours d\'eau\", réseau défaillant... la Guadeloupe appelle \"eau secours\" 
Envoyé spécial. Coupures, "tours d'eau", réseau défaillant... la Guadeloupe appelle "eau secours"  (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)