Cet article date de plus de six ans.

Gaz : quand les économies coûtent cher

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Gaz : quand les économies coûtent cher
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La commune du Plessis-Paté dans l'Essonne doit payer des pénalités de 5 000 euros à GDF Suez après avoir isolé l'école pour faire des économies. En cause, un contrat vieux de plus de 20 ans.

Au Plessis-Paté dans l'Essonne, Sylvain Tanguy, le maire, a entrepris de nombreux travaux pour assurer l'isolation thermique de l'école municipale. "Nous avons tout changé, nous avons isolé les façades, les menuiseries, la toiture et rénové tout le système de chauffage", explique-t-il. De fait, la facture de gaz a fortement baissé, quatre fois moins que ce qui est prévu sur le contrat.

Pénalité de 5 000 euros

Mais GDF Suez lui impose une pénalité de 5 000 euros, car la commune ne consomme plus assez de gaz, justement par rapport à ce contrat. "C'est absurde. L'entreprise nous explique que c'est une clause du contrat de 1992 ", déplore le maire. Ce contrat stipulait que la commune devait payer moins cher l'été, mais qu'elle s'engageait à une consommation minimum en hiver. La persévérance du maire a fini par payer. GDF Suez a annoncé récemment que toutes les pénalités seraient supprimées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.