Enseignant soupçonné d'agressions sexuelles : la détresse des parents

Les parents d'une fillette qui aurait été agressée sexuellement par son instituteur à Créteil (Val de Marne) dénonce "l'inertie" du rectorat.

Francetv info

C'est un cri de colère contre "le silence coupable" de l'administration: le père d'une fillette qui aurait été agressée sexuellement par son instituteur à Créteil (Val-de-Marne) dénonce "l'inertie" du rectorat et les "effets d'annonce" du ministre de l'Education, Luc Chatel. Déplorant un "drame épouvantable", le ministre a affirmé samedi, dans un communiqué, avoir entendu "la légitime détresse" des parents et assuré qu'ils seraient reçus par le recteur de l'académie de Créteil "dès lundi".

Courant mars, l'instituteur d'une de ses deux filles a été mis en examen pour plusieurs agressions sexuelles sur mineurs et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une autre parent d'élève a porté plainte contre cet enseignant de 48 ans, qui a été suspendu à titre conservatoire.

 

 

Courant mars, l\'institueur de l\'une de leurs filettes a été mis en examen pour plusieurs agressions sexuelles sur mineurs.
Courant mars, l'institueur de l'une de leurs filettes a été mis en examen pour plusieurs agressions sexuelles sur mineurs. (FRANCE 3, JULIE BECKRICH)