DSK cherche deux milliards de dollars

L'ancien président du FMI souhaite créer un hedge fund.

L\'ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, le 27 septembre 2013 à Belgrade (Serbie).
L'ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, le 27 septembre 2013 à Belgrade (Serbie). (ALEXA STANKOVIC / AFP)

Devenu banquier d'affaires en septembre dernier, Dominique Strauss-Kahn veut poursuivre sa carrière dans la finance. Selon Les Echos, jeudi 20 mars, l'ancien directeur du Fonds monétaire international a entamé une tournée en Chine pour convaincre des investisseurs de participer à son hedge fund, un fonds spéculatif.

Une affaire de famille

LSK & Partners, la société qu'il préside, a annoncé que l'ancien patron du FMI devrait gérer ce fonds de concert avec sa fille, Vanessa Strauss-Kahn, elle aussi économiste. Ils espèrent lever deux milliards de dollars, soit 1,4 milliard d’euros pour ce fonds spéculatif dédié à la macro-économie. Avec ses institutionnels ou ses particuliers fortunés, "la Chine joue et jouera un rôle de premier plan dans ce fonds", explique Mohamad Zaida, directeur général de LSK & Partners.

Depuis le scandale du Sofitel de New York et sa démission du FMI en 2011, DSK conseille plusieurs gouvernements étrangers et entreprises. Le 26 septembre 2013, il a pris la tête du conseil d'administration de Anatevka, une société financière luxembourgeoise qui a été rebaptisée Leyne, Strauss-Kahn & Partners.