Dotations de l'État : les communes les plus riches appelées à contribuer

Après avoir baissé ses dotations aux collectivités pour redresser les comptes publics, l'État veut mettre à contribution les municipalités les plus riches.

FRANCE 2

Pour remplir ses caisses, l'État a décidé de ponctionner les communautés locales les plus aisées. Le Val d'Europe (Seine-et-Marne) qui accueille Disneyland Paris va faire un chèque de 640 000 euros, La Hague (Manche) et ses sites nucléaires, près d'1,5 million d'euros ou encore Saint-Tropez (Provence-Alpes-Côte d'Azur) et ses touristes, plus d'1 million d'euros.

Conséquences

En Haute-Picardie, grâce à une nouvelle zone d'activités, le président de cette communauté de communes se réjouissait de voir ses rentrées fiscales augmenter, mais il vient d'apprendre qu'il doit verser plus de 71 000 euros à l'État, la pilule à dû mal à passer. Selon l'élu, cette décision pourrait avoir des conséquences pour les habitants. En tout, 167 communes et 174 communautés de communes sont concernées. L'explication : impossible de baisser les dotations de ces collectivités aisées, elles n'en touchent déjà quasiment plus, l'État a donc décidé de prélever directement l'argent. En tout, les collectivités concernées verseront à l'État 38 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT