Dix-huit personnes ont été interpellées mardi en Corse dans le cadre de l'enquête sur la mort de Francis Mariani

Les interpellations ont eu lieu à Bastia, Ajaccio ou Corte, dans le cadre d'une information ouverte après la mort de Mariani, considéré comme l'un des barons du gang corse de la "Brise de Mer".Des gardes à vue sur le continent sont possibles, a précisé une source judiciaire.

Francis Mariani (janvier 2009).
Francis Mariani (janvier 2009).

Les interpellations ont eu lieu à Bastia, Ajaccio ou Corte, dans le cadre d'une information ouverte après la mort de Mariani, considéré comme l'un des barons du gang corse de la "Brise de Mer".

Des gardes à vue sur le continent sont possibles, a précisé une source judiciaire.

Francis Mariani, fiché au grand banditisme et qui était en fuite depuis mars 2008, était l'une des deux personnes tuées dans l'explosion considérée jusqu'à présent comme accidentelle par les enquêteurs, d'un hangar en Haute-Corse, près d'Aleria, le 15 janvier 2009.