Cet article date de plus de six ans.

Diagnostiquée myopathe à tort

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

A Nancy, pendant des années une femme a suivi un traitement contre la myopathie. Le diagnostic était faux, elle ne souffrait pas de la maladie.

Une erreur de diagnostic a bouleversé sa vie. Pendant 6 ans et demi, Mireille a cru souffrir de la myopathie. À 38 ans, elle suit alors un lourd traitement. Elle est déclarée inapte et perd son travail. Sa vie est bouleversée, elle demande même à son mari de partir avec ses enfants, ce qu'il refuse de faire.

Elle ne sait pas de quoi elle souffre

En 2014, une nouvelle neurologue se penche à nouveau sur son dossier. La patiente ne souffre finalement pas de myopathie. À l'annonce du nouveau diagnostic, Mireille explose de colère: "Vous vous fichez de moi, ce n'est pas possible, on ne peut pas se tromper, je ne vous crois pas", explique-t-elle à une équipe de France 2.
 
Aujourd'hui, elle attaque l'hôpital et demande une provision de 100 000 euros de dommages et intérêts. Mireille ne sait toujours pas de quelle maladie elle souffre et s'inquiète des effets que pourrait avoir le traitement qu'elle a suivi pendant plus de six ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.