Deux élèves désignés comme homosexuels agressés au collège

Les faits, rapportés par le "Dauphiné Libéré", se sont déroulés Meylan (Isère). Ils ont été victimes de crachats de la part d'une quarantaine de camarades.

L\'entrée du collège Lionel-Terray de Meylan (Isère).
L'entrée du collège Lionel-Terray de Meylan (Isère). (GOOGLE STREET VIEW)

"Une rixe inadmissible avec une série de propos intolérables." C'est ainsi que le rectorat a qualifié l'agression de deux élèves de troisième par plusieurs de leurs camarades au collège Lionel-Terray de Meylan (Isère). Selon Le Dauphiné libéré, qui rapporte les faits samedi 20 avril, les deux adolescents ont été pris à partie après avoir été désignés comme homosexuels par deux jeunes filles de l'établissement. Un évènement qui ne devrait pas passer inaperçu, alors que la communauté homosexuelle dénonce un regain d'homophobie en plein débat sur le mariage pour tous

Le jeudi 11 avril dernier, les deux jeunes filles aperçoivent les deux garçons en train de réviser dans les couloirs du collège, raconte le quotidien. Elles racontent alors qu'ils viennent d'avoir des relations sexuelles dans les toilettes. La rumeur se répand. Les deux adolescents sont alors encerclés dans la cour par une quarantaine d'élèves, selon Le Dauphiné libéré. Ils essuient alors crachats, jets de besaces et insultes. 

"Plusieurs élèves ont tenté de s’interposer", poursuit le journal, "mais il a fallu l’intervention des assistants d’éducation pour que l’événement prenne fin". Les deux jeunes filles de sixième à l'origine de la rumeur, qui ont reconnu avoir menti, ont été exclues cinq jours et une plainte a été déposée au commissariat. Une action éducative a été également été menée dans plusieurs classes du collège.