Deux amis se partagent in extremis 3,5 millions d'euros du Loto

C'était moins une. Ils avaient jusqu'à dimanche pour se faire connaître auprès de La Française des jeux et récolter les gains de la cagnotte du 25 janvier. 

Les deux amis gagnants du tirage du 25 janvier avaient jusqu\'à dimanche minuit pour se manifester auprès de La Française des jeux, soit 60 jours après.
Les deux amis gagnants du tirage du 25 janvier avaient jusqu'à dimanche minuit pour se manifester auprès de La Française des jeux, soit 60 jours après. (MARTIN BUREAU / AFP)

C'était moins une. Deux amis ont contacté, jeudi 22 mars, La Française des Jeux (FDJ) pour prévenir qu'ils étaient les détenteurs du bulletin de Loto gagnant de 3 500 004 euros au tirage du 25 janvier. Ils avaient 60 jours à partir du tirage pour se faire connaître, soit jusqu'à dimanche. Le bulletin avait été validé à Marcq-en-Bareuil (Nord).

La FDJ recherchait ces dernières semaines le gagnant. Il arrive en effet que les cagnottes ne soient pas réclamées. En octobre 2011, un gain de 8 millions d'euros enregistré en Haute-Loire n'avait ainsi pas pu être attribué. Au total, depuis 1991, 21 lots supérieurs à un million d'euros n'ont pas été distribués.