Deuil : la détresse d'un père

Cécile, la fille de Jonathan Oliver, a disparu il y a près de dix-huit ans. Il demande à la justice de ne pas abandonner l'enquête.

FRANCE 2

Depuis 1997, Jonathan Oliver vit un véritable cauchemar. Cette année-là, sa fille Cécile a disparu sans laisser de traces. Aujourd'hui, ce père de famille attend son retour, sans trop y croire. "Cécile est née ici. C'est sa maison, ce sera toujours sa maison. C'est normal que sa photo soit ici", explique-t-il au micro de France 2.

"C'est devenu mon cauchemar"

Le 8 juin 1997, alors que l'adolescente de 17 ans prépare son bac, elle va se promener seule le long de la route nationale à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie). Depuis, la jeune fille n'a plus jamais donné signe de vie. "La disparition de ma fille, c'est devenu mon cauchemar", souffle Jonathan Oliver. "On n’est jamais préparé pour quelque chose d'aussi infernal", poursuit-il.

Appels à témoins, affiches, aucun indice ne permet de dire ce qui s'est passé. Aujourd'hui, le père de famille demande à la justice de ne pas refermer le dossier : "C'est un appel d'un être humain qui vit sans sa fille depuis dix-huit ans." La justice dira cet été si elle met un point final à l'enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT