Cet article date de plus de sept ans.

Commémoration du 6 juin 1944 : le plan de table du déjeuner entre chefs d'Etat

François Hollande préside la table, entouré entre autres de Barack Obama, le reine Elizabeth et Vladimir Poutine. France 3 s'est procuré le plan de table. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le château de Bénouville (Calvados), où a lieu un déjeuner entre chefs d'Etat et pour les cérémonies de commémoration du Débarquement, le 6 juin 2014. (HUGHES HERVÉ / HEMIS.FR)

Les cérémonies de commémoration du Débarquement battent leur plein, vendredi 6 juin 2014. Une vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernement participent à l'événement en Normandie, où les troupes alliées ont débarqué soixante-dix ans auparavant. Après le discours de Barack Obama à Colleville-sur-Mer, les dirigeants se sont retrouvés au château de Bénouville, dans le Calvados, pour un déjeuner officiel. France 3 s'est procuré le plan de table de cette rencontre au sommet, où près de quarante personnes sont conviées. 

> Regardez les commémorations du D-Day en direct

 

Plan de table du déjeuner des chefs d'Etat pour les cérémonies du Débarquement, le 6 juin 2014. (ANNE BOURSE / FRANCE 3 / FRANCETV INFO)

Au centre de cette table en U, François Hollande. Le président français est entouré de la reine Elizabeth (Royaume-Uni) et de la reine Margrethe (Danemark). Viennent ensuite, sur sa gauche, Vladimir Poutine (Russie) et, sur sa droite, Barack Obama (Etats-Unis). Comme indiqué par François Hollande la veille, le président ukrainien tout juste élu, Petro Porochenko, est présent, en bout de table. 

Côté français, en plus du chef de l'Etat, participent le Premier ministre Manuel Valls, ainsi que Jean-Pierre Bel (président du Sénat) et Claude Bartolone (président de l'Assemblée nationale). Enfin, trois épouses de Premiers ministres ou présidents sont présentes (République tchèque, Royaume-Uni, Grèce). 

FRANCE 2

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Débarquement du 6 juin 1944

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.