Culture : un bus va à la rencontre des villageois isolés

Dans sa rubrique "Je donne", France 2 s'intéresse ce samedi 7 mai, à un instituteur de Seine-et-Marne qui a créé un bus interactif pour animer des villages isolés.

France 2
On ne peut pas manquer ce grand bus anglais à deux étages dans les campagnes et les petites rues étroites des villages. Une région que son propriétaire, Thierry Boccanfuso, adore. Cet instituteur y est né et en avait marre de voir ces hameaux de plus en plus morts. 

Un lieu de rencontres

"C'est joli, c'est vert, mais il n'y a pas grand-chose à faire et on s'ennuie. Alors qu'en fait il y a plein de gens qui ont envie de se voir et d'échanger", explique le fondateur de l'"Underground Café". Alors, pour éveiller ces coins endormis, Thierry a acheté ce bus avec 15 000 euros de sa poche.  L'autre moitié a été financée par une fondation. Deux fois par semaine, le bus se pose au milieu d'un village. Aujourd'hui, c'est Obsonville, 100 habitants. À l'étage il y a des animations pour les enfants, en bas les autres boivent un verre ou jouent au foot. Le principal : faire de nouvelles rencontres. En six mois, Thierry a déjà convaincu vingt communes.
Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo prise le 22 Février 2016 montrant les dommages dans le village de Taviya après le cyclone le plus puissant de l\'histoire des Îles Fidji 
Une photo prise le 22 Février 2016 montrant les dommages dans le village de Taviya après le cyclone le plus puissant de l'histoire des Îles Fidji  (STR / NEW ZEALAND DEFENCE FORCE / AFP)