Grand débat : les élus nationalistes corses ne seront pas présents

En duplex de Cozzano (Corse-du-Sud), la journaliste Anne Bourse fait le point avant le débat entre Emmanuel Macron et les élus locaux.

FRANCE 2

Ce jeudi 4 avril en début d'après-midi, Emmanuel Macron est arrivé à Cozzano, en Corse-du-Sud, pour débattre avec les élus locaux. "Il est en ce moment en train de visiter une charcuterie familiale avec le maire de la commune", explique la journaliste Anne Bourse en direct sur place. Le village de Cozzano a été "placé sous très haute sécurité", poursuit-elle. "Il y a énormément de gendarmes, plusieurs barrages de police." Anne Bourse relève également de nombreux drapeaux corses placés par les habitants. "Il y en a un dans la salle du débat aux côtés du drapeau français et européen."

Des relations tendues

"Depuis un peu plus d'un an, les relations se sont tendues entre Emmanuel Macron et les élus nationalistes qui ne seront donc pas là cet après-midi [du 4 avril 2019]", rappelle la journaliste. "Sur 300 maires invités, la moitié devrait être présente. L'Élysée répète en tout cas que ce dernier débat est un débat comme les autres, que le président répondra à toutes les questions, y compris celles qui fâchent", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron au côté du président de l\'Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni (au centre) et du président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni (à gauche), lors d\'une précédente visite en Corse, le 6 février 2018 à Ajaccio (Corse-du-Sud).
Emmanuel Macron au côté du président de l'Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni (au centre) et du président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni (à gauche), lors d'une précédente visite en Corse, le 6 février 2018 à Ajaccio (Corse-du-Sud). (LUDOVIC MARIN / AFP)