Corse : des blessés et des dégâts considérables après la tempête

Après la tempête Adrian qui a violemment touché l'île lundi 29 octobre, l'heure est à la constatation des dégâts.

France 2

Mardi 30 octobre au matin, plusieurs dizaines de bateaux sont échoués au port d'Ajaccio (Corse-du-Sud) après la tempête Adrian. Le sol est jonché de débris et certains morceaux flottent encore dans l'eau. Sur l’île, tout le littoral porte les stigmates de la tempête. Autour de Bastia (Haute-Corse), les toitures des maisons et des immeubles ont été soufflées par le vent. À Cargèse plus à l'ouest, des vagues de plusieurs mètres de haut continuent de chahuter le port. Dans les prochains jours, la circulation maritime et la circulation automobile resteront très perturbées.

Des voiliers éparpillés

Le journaliste Benjamin Delombre a rencontré certains propriétaires des embarcations échouées sur le port d'Ajaccio. Il ne reste rien du voilier de 24 mètres de l'un d'entre eux. "Les débris de son bateau sont éparpillés sur 300 ou 400 mètres", décrit-il. Mardi 30 octobre, "la situation s'est améliorée, mais dans l'esprit des habitants de la ville [Ajaccio], le coup de tabac qui a eu lieu hier va rester longtemps", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le port d\'Ajaccio (Corse-du-Sud) a souffert du passage de la tempête Adrian, le 29 octobre 2018.
Le port d'Ajaccio (Corse-du-Sud) a souffert du passage de la tempête Adrian, le 29 octobre 2018. (JEAN-PIERRE BELZIT / MAXPPP)