Corse : comment se traduirait l’autonomie de la région ?

Publié
Corse : comment se traduirait l’autonomie de la région ?
France 2
Article rédigé par
G.Daret, V.Astruc, T.Petit, M.-C.Delouvrié, A.Zouioueche, D.Breysse, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

Concrètement à quoi pourrait ressembler l'autonomie de la Corse ? L'île bénéficie déjà d'un statut particulier avec son assemblée et son exécutif. Alors qu'est-ce que le pouvoir pourrait accorder de plus ? Questions réponses.

Le mot "autonomie" a été lâché par le ministre de l’Intérieur et à Ajaccio (Corse-du-sud), les réactions sont mitigées. "Rien n’est tabou donc après on va voir", déclare une femme. "Pour l’instant, il n’y a rien, ce ne sont que des promesses", rétorque une autre. Une Corse, elle, pense que le ministre "précipite les choses". Actuellement, l’île possède déjà un statut particulier introduit en 2003. Il permet à la collectivité territoriale de cumuler les pouvoirs d’un département.

Une réforme longue et compliquée à faire adopter

Que signifierait alors une autonomie pour la Corse ? Dans l’état polynésien par exemple, l’état conserve la police, la justice, l’armée et tout le reste revient à la collectivité, autonome fiscalement. La Corse pourrait donc être autonome sur ce modèle. Mais certains craignent que cela mène à l’indépendance la région Corse, à l’image de ce que souhaitent les Catalans en Espagne. Une possible autonomie prendra du temps, car cela nécessite une réforme constitutionnelle, souvent longue et compliquée à faire adopter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.