Comment financer le projet d'un proche ?

Sur le plateau du 13 heures, Magali Boissin détaille les formalités et spécificités du financement d'un projet d'entreprise par des proches.

France 2

Pouvoir compter sur le soutien financier d'un membre de votre famille ou un(e) ami(e) pour lancer votre entreprise peut vous permettre de ne pas dépendre du système bancaire. Mais faire un prêt à un proche n'est pas exempt de formalités, comme l'explique Magali Boissin sur le plateau du 13 heures. "Il ne faut pas se contenter d'un accord oral, ou de se taper dans la main. Dans le cas où vous prêtez de l'argent à un proche, exigez un document qui précise la somme prêtée, le taux d'intérêt s'il y en a un, et vos droits en tant qu'investisseur." Si le prêt dépasse 760 euros, il faut le déclarer aux impôts.

Un avantage fiscal

Dans le cas d'une entrée au capital de l'entreprise, il faut remplir un bulletin de souscription, "qui indique le nombre d'actions achetées, leur prix. Il peut aussi y avoir un pacte d'actionnaires, mais c'est plutôt rare dans les toutes petites sociétés".
Une participation au capital peut également avoir un avantage fiscal non négligeable : les investisseurs d'une PME peuvent bénéficier d'une réduction d'impôts de 18% de l'investissement réalisé, à condition de garder les actions pour cinq ans dans la société.

Le JT
Les autres sujets du JT
( CAPTURE ECRAN FRANCE 2)