Cet article date de plus de huit ans.

Cinq chiffres de la pauvreté en France

Mal logement, renoncement aux soins, aide alimentaire… Au premier jour de la conférence nationale de lutte contre la pauvreté, voici quelques-uns des chiffres de la pauvreté en France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des volontaires de la Croix rouge discutent avec des sans abri dans un tunnel à la gare de Chatou (Yvelines), le 3 novembre 2012. (LOIC VENANCE / AFP)

SOCIETE - Le gouvernement a donné le coup d'envoi, lundi 10 décembre, de la conférence nationale de lutte contre la pauvreté, affichant sa volonté d'en finir avec "la stigmatisation" des personnes démunies. Elle doit aboutir à un "plan quinquennal" de lutte contre les exclusions

En ouvrant cette conférence, la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a égrené les chiffres de la pauvreté. Mal logement, précarité énergétique, renoncement aux soins, aide alimentaire… Le mensuel économique L'Expansion a rassemblé les 10 chiffres chocs de la pauvreté. En voici quelques-uns.

14% des Français sont pauvres

En France, en 2010, le taux de pauvreté touche 14,1% de la population, son plus haut niveau depuis 1997. Plus de 8,5 millions de personnes vivent ainsi avec moins de 964 euros par mois, "la moitié d'entre elles avec moins de 781 euros", dit L'Expansion. Les jeunes souffrent eux aussi de la pauvreté : 22,5% des 18-24 ans vivent sous le seuil de pauvreté, selon le mensuel.

Conséquence : un Français sur cinq renonce aux soins, selon une enquête du Centre d'études et de connaissances sur l'opinion publique et l'Institut CSA. "Par manque d'argent" pour 57% d'entre eux, tandis que 41% estiment que "le remboursement aurait été insuffisant".

3,6 millions de mal logés ou sans abri

La Fondation Abbé Pierre évalue, en 2012, "à plus de 3,6 millions le nombre de personnes mal logées ou sans abri", rapporte le magazine. Plus de 2,7 millions vit "dans des conditions de logement 'très difficiles', sans confort ou dans des logements surpeuplés".

La précarité énergétique, elle, "touche 3,8 millions de ménages en France (…) tandis que 3,5 millions déclarent souffrir du froid dans leur logement. Soit 14,8%".

6 milliards d'euros de prestations sociales non réclamés

Chaque année, "5,3 milliards d'euros de revenu de solidarité active (RSA), 700 millions de couverture maladie universelle complémentaire et 378 millions d'euros d'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé" ne seraient pas réclamés par ceux qui y ont droit. Cela représente "33% des personnes éligibles au RSA socle et (…) 68% pour le RSA activité", a calculé L'Expansion

293 millions de repas distribués

Entre les Restos du cœur (115 millions) et les banques alimentaires (178 millions), 293 millions de repas ont été distribués en 2011, indique le mensuel. Ils ont profité à plus de 800 000 personnes. "Les mères seules avec enfants représentent 40% des personnes accueillies", relève le magazine.

765 000 ménages surendettés

Avec "207 700 dossiers déposés en moyenne chaque année au cours des cinq dernières années", le surendettement progresse, rappelle le magazine. En 2011, "232 493 dossiers de surendettement ont été déposés, contre 218 102 en 2010, soit une augmentation de 6,59%", détaille le site gouvernemental vie-publique.fr.

En septembre 2012, environ 765 000 ménages étaient "en cours de désendettement, c'est-à-dire ayant bénéficié ou étant sur le point de bénéficier de mesures destinées à remédier à leur état", rapporte L'Expansion.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.