Cet article date de plus de neuf ans.

Christian Estrosi y va de sa petite blague sur François Hollande

Le maire UMP de Nice a réagi ainsi à la plaisanterie du chef de l'Etat, qui avait déclaré à un enfant, au salon de l'Agriculture : "Sarkozy ? Tu ne le verras plus."

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le maire UMP de Nice (Alpes-Maritimes), Christian Estrosi, défile pour le carnaval, le 15 février 2013. (VALERY HACHE / AFP)

Il a décidé de répondre sur le ton de l'humour. Christian Estrosi, maire UMP de Nice (Alpes-Maritimes), a réagi par une blague, mardi 26 février, au bon mot de François Hollande sur Nicolas Sarkozy, adressé à un enfant au salon de l'Agriculture ("Tu ne le verras plus"). L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a d'abord déclaré sur RMC : "Ce n'est pas très élégant, ça me fait de la peine." Puis il a raconté cette (longue) histoire, en vidéo et que nous avons retranscrite en texte, ci-dessous, moquant l'intelligence de la gauche au pouvoir. 

"C'est François Hollande qui rend visite à Nicolas Sarkozy en secret, qui lui dit : 'J'ai des petits problèmes, j'ai du mal à nommer mes ministres, ils ne sont pas très compétents.. Sarkozy lui dit : 'Tu vas voir comment je faisais.' Il décroche son téléphone et il appelle François Fillon. 

- Allo François, c'est Nicolas.

- Bonjour Nicolas, qu'est ce que je peux pour toi ?

- Est ce que tu peux me dire quel est le nom de ton père et de ta mère qui ne sont ni ton frère, ni ta sœur ?

- Bah, c'est moi !

- Merci François, au revoir

Nicolas Sarkozy raccroche. Hollande est eberlué, rentre à l'Elysée, téléphone à Jean-Marc Ayrault et lui dit : 'Est ce que tu peux me dire quel est le nom de l'enfant de ton père et de ta mère qui n'est ni ton frère, ni ta sœur ?'

Jean-Marc Ayrault lui dit : 'Oh, je suis un peu pris au dépourvu, il me faut un peu de temps de réflexion.' 'Ok, pas plus de dix minutes.' Celui-ci téléphone à M. Montebourg, et lui dit : 'Il faut que tu me rendes un service, est ce que tu peux me dire quel est le nom de l'enfant de ton père et de ta mère qui n'est ni ton frère, ni ta sœur ?' Et Arnaud Montebourg dit : 'C'est naturellement moi !'

Ce qui amène Jean-Marc Ayrault à retéléphoner à François Hollande et à lui dire : 'Ça y est j'ai réfléchi, président, le nom de l'enfant de mon père et de ma mère, qui n'est ni mon frère ni ma soeur, c'est … Arnaud Montebourg !'

Et François Hollande de lui répondre : 'Espèce d'imbécile, ça ne peut pas être Arnaud Montebourg puisque c'est François Fillon !'

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.