Cet article date de plus de deux ans.

Présidentielle 2022 : le président de la Fédération nationale des chasseurs apporte son soutien à Emmanuel Macron

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : le président de la Fédération nationale des chasseurs apporte son soutien à Emmanuel Macron
Présidentielle 2022 : le président de la Fédération nationale des chasseurs apporte son soutien à Emmanuel Macron Présidentielle 2022 : le président de la Fédération nationale des chasseurs apporte son soutien à Emmanuel Macron (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - C.Motte, C.Wormser, T.Curtet, T.Petit, G.Giraudeau, G.Sabin, D.Bonnet, S.Thiebaut, E.Brouillard, J.Pires
France Télévisions
France 2

Le président de la Fédération nationale des chasseurs a expliqué dans Le Parisien, mercredi 30 mars, les raisons de son soutien à Emmanuel Macron. Il indique toutefois que sa prise de position n'est pas une consigne de vote.

Emmanuel Macron peut désormais compter sur le bulletin de vote du président de la Fédération nationale des chasseurs, Willy Schraen. "Je voterai Emmanuel Macron dès le premier tour", a-t-il déclaré dans Le Parisien, mercredi 30 mars. La Fédération compte plus d'un million d'adhérents. La prise de position n'est toutefois pas une consigne de vote, a-t-il précisé. À La Bouëxière (Ille-et-Vilaine), Maxime Brunet, président de l'Association des Chasseurs à l'Arc d'Ille-et-Vilaine, ne votera "pas particulièrement à gauche, pas particulièrement à droite", mais "pour la chasse" et la "défense de la ruralité"

Les critiques de l'opposition

Yannick Jadot, candidat (Pôle écologiste) à l'élection présidentielle, aimerait quant à lui l'interdire. "Monsieur Schraen a droit d'avoir un avis, mais vous savez qu'il a table ouverte à l'Élysée depuis des années", a-t-il commenté dans la matinée. Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) et Jean Lassalle (Résistons !) s'amusent, quant à eux, de manœuvres qu'ils voient comme électorales. "Manifestement, le président des chasseurs se transforme un peu en rabatteur de voix", estime la candidate LO. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.