Ille-et-Vilaine : l'automobiliste blessé au cou par un chasseur est décédé

Publié
Ille-et-Vilaine : l'automobiliste blessé par un chasseur est décédé
Article rédigé par
J.Vitaline, France 3 Bourgogne, P.Bouchetou - France 3
France Télévisions

L'automobiliste gravement blessé après avait été touché au cou par un chasseur samedi 30 octobre sur une route d'Ille-et-Vilaine est décédé de ses blessures, jeudi 4 novembre. L'auteur du tir a été mis en examen pour homicide involontaire.

L'automobiliste de 67 ans circulait sur une nationale d'Ille-et-Vilaine, entre Rennes et Nantes lorsqu'une balle l'a touché au cou, samedi 30 octobre. Hospitalisé dans une situation critique, il a finalement succombé à ses blessures jeudi 4 novembre au CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine). La balle, de calibre trois millimètres, a été tirée par un chasseur dans une forêt environnante. L'homme de 69 ans a rapidement été interpellé et mis en examen pour homicide involontaire.

Vers une interdiction de la chasse les week-ends ?

Le drame remet sur le devant de la scène les accidents de chasses. Même si leur nombre est en baisse constance depuis 20 ans, ils causent encore une vingtaine de morts par an. Le sujet, sensible, a été abordé par les élus de la métropole rennaise. Ils réclament à l'Etat plus de contrôles des pratiques et des plages horaires pour limiter les risques d'accidents "Nous avons rencontré plusieurs chasseurs qui sont partants pour avoir des interdictions par demi-journée, les samedis et dimanches après-midi par exemple", précise Michel Demolder, maire de Pont-Péan (Ille-et-Vilaine). Le ministère de la Transition écologique réfléchit également à l'interdiction pure et simple de la chasse les week-ends et pendant les vacances scolaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.