Indre : le renouveau du cuir du Berry

L'Indre se donne jusqu'à la fin de l'année 2019 pour lancer un label "cuir du Berry". Avec un point de départ : récupérer des peaux de mouton dans les abattoirs pour en faire de la belle maroquinerie.

France 2

Portemonnaies, trousses, pochettes de téléphone portable ou sacs à main... Ce sont les tout nouveaux produits créés pour relancer la filière cuir dans le Berry. Il faut compter de 10 à 200 euros. Le prix de la qualité. Les clients apprécient. Les moutons d'Urciers (Indre), comme partout ailleurs, sont élevés pour leur laine, leur chair, leur lait. Mais c'est aussi pour leur peau qu'ils sont appréciés. 

"Une peau assez ferme, mais fine à la fois"

C'est dans son atelier, au fond du jardin, qu'Isabelle Chapuis travaille le cuir. Avant, les peaux finissaient à la poubelle. Aujourd'hui, elles sont recyclées en articles de mode. Le projet de la chambre de commerce est de créer un label "cuir du Berry". "C'est une peau qui est assez ferme, mais fine à la fois", détaille la maroquinière. Isabelle Chapuis est l'une des quatre artisanes associées au projet de valorisation des produits avec les peaux de mouton du Berry. Cette artiste du cuir propose avec patience et dextérité un travail minutieux.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Indre se donne jusqu\'à la fin de l\'année 2019 pour lancer un label \"cuir du Berry\".
L'Indre se donne jusqu'à la fin de l'année 2019 pour lancer un label "cuir du Berry". (FRANCE 2)