Tours rend hommage à Jean Germain

Un registre de condoléances a été ouvert à l'hôtel de ville où les habitants se rassemblent pour montrer leur attachement à l'ancien maire mort brutalement mardi 7 avril.

FRANCE 2

L'annonce du suicide de l'ancien maire socialiste Jean Germain mardi a choqué de nombreux Tourangeaux. Alors, en l'honneur de celui qui a dirigé l'université puis la ville de 1995 à 2014, un registre a été ouvert au siège de la municipalité où les habitants peuvent saluer sa mémoire.
 
"J'ai le souvenir de mon prof de droit, du maire bien sûr, et puis qui était toujours proche des gens", exprime un homme. "J'appréciais l'homme, et je pense qu'il n'a pas été aidé, qu'il n'a pas été entouré suffisamment", estime une femme au micro de France 2.

Un suicide violent

Le corps de Jean Germain a été retrouvé le 7 avril dans son garage, une arme de chasse à ses côtés. Il a laissé plusieurs lettres d'adieu à sa famille. Il devait comparaître au palais de justice de Tours ce mardi dans le cadre de l'affaire des "mariages chinois".

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Germain, alors maire socialiste de Tours (Indre-et-Loire), peu avant les élections municipales de 2008, dans son bureau, le 8 février 2008.
Jean Germain, alors maire socialiste de Tours (Indre-et-Loire), peu avant les élections municipales de 2008, dans son bureau, le 8 février 2008. (ALAIN JOCARD / AFP)