Cet article date de plus de huit ans.

Cécile Duflot enfile une cagoule pour soutenir les Pussy Riot

Des militants d'EE-LV ont photographié la ministre dans le cadre d'une campagne de mobilisation pour la libération des Pussy Riot.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cécile Duflot porte une cagoule, lors des Journées d'été d'EE-LV à Poitiers (Vienne), en soutien aux punkettes de Pussy Riot emprisonnées en Russie. (FREE-PUSSY-RIOT-EELV.TUMBLR.COM)

POLITIQUE - Son statut de ministre ne l'a pas dissuadée de poser en cagoule. A l'occasion des Journées d'été d'Europe Ecologie-Les Verts, à Poitiers (Vienne), Cécile Duflot a pris la pose pour soutenir les Pussy Riot, condamnées à deux ans de camp en Russie pour avoir proféré une "prière anti-Poutine" dans une église. La ministre du Logement a été photographiée, jeudi 23 août, avec une cagoule sur la tête, symbole des trois punkettes. Elle tient dans ses mains une ardoise sur laquelle est inscrit le slogan "Free Pussy Riot".

Des militants d'EE-LV baptisés Ecologeeks sont à l'origine de cette campagne de mobilisation. "Venez vous faire photographier pendant les Journées d'été sur le stand des Ecologeeks en soutien aux Pussy Riot. Nous fournissons les cagoules et nous occupons de la diffusion des images sur le net", écrivent les militants sur leur site internet. Un appel entendu par la ministre mais aussi par d'autres personnalités d'EE-LV, comme le député européen Yves Cochet.

Le député européen Yves Cochet, lors des Journées d'été d'EELV à Poitiers. (FREE-PUSSY-RIOT-EELV.TUMBLR.COM)

Toutes les photos sont consultables sur un blog spécialement créé pour l'occasion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.