Cet article date de plus de sept ans.

Carla Bruni-Sarkozy : "Mon mari ne reviendra pas en politique"

Dans une interview accordée au quotidien espagnol "El Païs", l'ancienne première dame va à l'encontre des signes distillés par son époux sur son retour en politique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Carla Bruni-Sarkozy aux Echo Music Awards à Berlin (Allemagne) le 21 mars 2013. (TOBIAS SCHWARZ / REUTERS)

"Absolument pas." Dans une interview au quotidien espagnol El Pais publiée vendredi 7 juin, Carla Bruni-Sarkozy l'affirme haut et fort : "Mon mari ne reviendra pas en politique." Nicolas Sarkozy a pourtant sous-entendu le contraire, en marge d'une conférence de à Londres le 3 juin. L'ancien président français aurait confié qu'il était prêt à revenir "si l'on avait besoin de lui".

 Nuançant ensuite un peu son propos, l'ex-première dame explique : "Personne ne peut être sûr de rien dans la vie, mais il ne reviendra pas. En ce moment, cela n'est clairement pas à l'ordre du jour."  Et de préciser : "En tant qu'épouse, je préférerais qu'il n'y retourne pas."

Pourquoi ? "Pour raisons de santé, de sérénité et philosophiques, pas citoyennes. C'est une charge très pesante", poursuit-elle. Son "mari" sera-t-il candidat à la présidentielle de 2017 ? "Peu probable", repond-elle, même s'"il continue à travailler dur".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.