Caen : la colère des pompiers contre la fermeture de leur caserne

La caserne du centre-ville s'apprête à fermer ses portes après 20 heures, et pour toute la nuit.

FRANCE 2

Plus de pompiers dans le centre-ville de Caen après 20 heures… la décision est vite devenue un sujet brûlant et les manifestations vont bon train. Deux syndicats ont saisi le tribunal administratif. Selon eux, le report des appels de nuit sur les casernes de la périphérie allongera les délais d'intervention.

50 millions d'euros

Pour Wilfried Van Oost, représentant CGT du service départemental d'incendie et de secours du Calvados, "cela est choquant, car trois ou quatre minutes perdues en faisant appel une autre caserne que celle qui est à proximité représente un danger pour la vie des gens".


Cible des manifestants : le conseil départemental, qui finance une petite partie de l'enveloppe allouée aux pompiers. Cette dotation de 50 millions d'euros a été préservée, mais comme les charges de personnel ont augmenté, il faut gagner en efficacité, a tranché la mairie. La décision devait être mise en place le 1er juin. Face à la grogne des pompiers du centre-ville, elle a été reportée à cet été.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Puteaux, un véhicule de sapeurs-pompiers transporte l\'infirmière soupçonnée d\'être porteuse du virus Ebola, vers l\'hôpital Bégin de Saint-Mandé (Val-de-Marne), le 16 octobre 2014.
A Puteaux, un véhicule de sapeurs-pompiers transporte l'infirmière soupçonnée d'être porteuse du virus Ebola, vers l'hôpital Bégin de Saint-Mandé (Val-de-Marne), le 16 octobre 2014. ( FRANCE 2 / FRANCE TV INFO )