Finistère : les cabanes à pouce remettent l'auto-stop au goût du jour

En Bretagne, des cabanes à pouce viennent d'être lancées à destination des personnes habitant dans les zones rurales. Une manière de faciliter la vie des habitants.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elles jalonnent les petites routes de la presqu'île de Plougastel-Daoulas (Finistère) : les cabanes en bois, anciens abribus, connaissent une deuxième jeunesse. Elles deviennent des lieux de rendez-vous d'un système d'auto-stop testé pendant la semaine de la mobilité. À l'origine, on trouve des anciens de la commune, inquiets de ne plus pouvoir conduire.

Pratique et écoresponsable

Plougastel-Daoulas et ses nombreux hameaux éparpillés sur plus de 10 kilomètres de long. Le réseau de transport de la métropole reste confiné au bourg. Aller et venir facilement ne va pas de soi pour les anciens ni pour les jeunes qui vont à l'école. D'où l'idée de s'entraider entre piétons et conducteurs. L'auto-stop en revisité, mais surtout organisé afin de le sécuriser. Piétons et conducteurs s'identifient avec ce joli nom, "Cabane à pouce". Auparavant, ils se sont inscrits au centre social. À peine lancée, la cabane à pouce compte une cinquantaine d'automobilistes inscrits ainsi qu'une dizaine de personnes dépourvue de moyens de locomotion. Si l'idée est vraiment bonne, nul  doute qu'elle perdurera au-delà de ces semaines de la mobilité. Un coup de pouce pour l'environnement et le bien-être des habitants. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Avant même de commencer son tour du monde, Muammer Yilmaz a commencé son voyage en se rendant, en auto-stop, à Paris.
Avant même de commencer son tour du monde, Muammer Yilmaz a commencé son voyage en se rendant, en auto-stop, à Paris. (FRANCE 3 ALSACE)