À la découverte des ressources insoupçonnées de la mer

Les micro-organismes présents dans la mer peuvent permettre de produire des biomolécules dans de nombreux secteurs. La station biologique de Roscoff, en Bretagne, étudie notamment le monde marin.

FRANCE 3

Il y a plusieurs milliards d'années, c'est dans l'océan que se sont développées les premières formes de vie. La station biologique de Roscoff, dans le Finistère, explore ce monde marin. Ici, plusieurs générations de chercheurs ont cultivé la vie océanique dans des aquariums. "Si on prélève 5 ml d'eau de mer, dans cette petite cuillère, on va avoir cinq millions de bactéries", explique Stéphane Bach, chercheur au CNRS.

La plus grande souchothèque du monde

Au microscope, la vie de ces micro-organismes se révèle. Les chercheurs les identifient et conservent ces trésors dans des congélateurs, leur souchothèque. "Ici, dans la souchothèque de Roscoff, on a à peu près 5 000 souches de micro-organismes, détaille Ian Probert, chercheur de la station biologique. C'est la plus grande souchothèque au monde." Aujourd'hui, certaines entreprises prélèvent des micro-organismes directement dans la mer pour produire des biomolécules en quantités industrielles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les micro-organismes présents dans la mer peuvent permettre de produire des biomolécules dans de nombreux secteurs. La station biologique de Roscoff, en Bretagne, étudie notamment le monde marin.
Les micro-organismes présents dans la mer peuvent permettre de produire des biomolécules dans de nombreux secteurs. La station biologique de Roscoff, en Bretagne, étudie notamment le monde marin. (FRANCE 3)